Pourcentage de la population totale qui parlent français à la maison, 1990, LEWISTON
 

Les quartiers traditionnellement canadiens-français continuent, même de nous jours, à ressortir sur la carte, malgré la dispersion des Franco-Américains vers la périphérie. La preuve, le secteur de forme triangulaire qui est pris en étau entre la rivière et la rue Lisbon.