Ratio entre la population parlant français à la maison et la population d'origine ethnique française, canadienne-française ou acadienne, ANDROSCOGGINE
L'importance de la présence d'institutions fortes à Lewiston-Auburn a contribué à mieux maintenir la vitalité de la langue française que dans les zones plus rurales et moins peuplées aux alentours où l'absence d'une forte infrastructure institutionnelle a contribué à un plus grand effacement du français. Une exception est à noter. À 10 kilomètres au sud-ouest de l'agglomération se trouve un petit secteur de forme triangulaire, peu peuplé, qui reflète une vitalité linguistique relativement forte.